mercredi 23 octobre 2013

Séoul : Quand la police se met à la "ronron thérapie" !

Photo d'illustration
Plus de doute, la conquête du monde menée par les chats du monde entier est en marche, et ce n'est pas cette histoire qui va vous prouver que tout ceci n'est qu'un simple mythe. 

Alors que je vous ai déjà parlé d'un chat devenu maire, ou d'un autre devenu bibliothécaire, c'est aujourd'hui dans les forces de l'ordre que deux chats ont réussi à s'intégrer. Si leur statut n'est pas aussi officiel que pour les deux histoires que je viens de citer, il n'empêche que les faits sont là. 

Leur rôle ? Permettre aux policiers de se détendre un peu. Entre câlins et jeux en tout genre, les forces de l'ordre trouvent du réconfort auprès de Mango et Mango Kobun, dans le commissariat. Mieux encore, leur histoire est plutôt touchante, car les deux matous n'ont pas eu un très bon départ dans la vie. Pour ce qui est de Mango, le pauvre chat a été retrouvé dans une poubelle. Et, alors qu'il risquait l'euthanasie, un des officiers du commissariat a choisi de s'en occuper, et de le garder avec lui. Malheureusement, la pauvre bête est atteinte d'une tumeur à l'estomac, mais cela n'a en rien arrêté le policier. 

Après avoir ouvert un groupe de soutien, il a tenté de collecter les fonds nécessaires pour soigner l'animal. Touché par la démarche, le vétérinaire a offert une partie des frais, et a pu ainsi sauver Mango. Dans le cas de Mango Kobun, il a été découvert devant le commissariat, affamé. Difficile de ne pas offrir une chance à cette deuxième bouille qui ressemble fortement à Mango qui plus est. 

En somme, ces deux chats ont été adoptés par la police, et reçoivent en bon traitement ce qu'ils leurs donnent en câlins. 

0 commentaires:

Publier un commentaire