jeudi 12 septembre 2019

#TPPCTPUC - La semaine de vos chats : Notre débrief ! [Episode 241]


Hello les Chamis !

Aujourd'hui, nous sommes jeudi et comme chaque jeudi, il est temps de vous raconter la semaine de vos chats, mais avant de nous lancer dans ce récit, nous vous proposons de retrouver la procédure d'envoi de vos photos à notre page Facebook :

Cliquez ici pour découvrir la procédure d'envoi !

Comme vous l'avez suivi la semaine dernière, compte tenu de l'état catastrophique de la dernière année scolaire féline, la Duchesse a décidé de décaler d'une semaine la rentrée des chats, tout en les mettant sous surveillance rapprochée grâce à l'aide des chiens...



"D'ailleurs, à ce propos, je me posais une question !"

"Mh... ça y est, ça commence... c'est quoi ta question ?"



"A quel moment on a décidé que la Duchesse prendrait toutes les décisions ?"



"J'en ai une autre ! Comment elle a fait pour se faire une armée de chiens ?"



"Mouahahahahah !"



"Non mais sérieusement, ces questions ne sont pas si stupides. C'est vrai, ça date de quand cette dictature ?"



"Euh... ben euh..."



Mais alors que les chats s'interrogeaient clairement, les chiens ne les lâchaient malgré tout pas d'un seul coussinet...



"Mais, c'est pas un chien qui te surveille toi !! Comment ça se fait ?"



"J'ai un régime spécial, je fais cours à domicile, du coup, un lapin suffit."



La situation agaçait un peu tout le monde, jusqu'à faire monter quelques tensions...

"Sérieusement le chien ? T'as conscience que tu vas ramasser quand t'auras fini ta mission ? Ah ça, tu vas comprendre ce que c'est d'être un chien émissaire !"



Jusqu'à ce que nous arrivions à la veille du jour J...

"Bon, va falloir commencer à se préparer physiquement et psychologiquement !"



Afin de profiter de leur dernière soirée au calme avant un bon moment, les chats pensèrent qu'il fallait s'accorder un bon repas...

"Donne moi un peu de tout, c'est le repas du condamné, j'ai le droit !"



Puis, tout le monde alla se coucher...



Relativement tôt pour ne pas avoir de panne d'oreiller le lendemain...

"Chut, on dort là !!"



Pourtant, le lendemain matin, le réveil ne fut pas plus facile... du moins, pour certains.

"Déjà le réveil ? Pfff !"



"Vin Diou, la rentrée ça oblige à se lever en même temps que les poules. La honte !"




"Allez, sors de là, tu ne pourras pas y échapper de toute façon !"



"Bon maintenant ça suffit, tu enfiles tes poils et on y va !!"



"J'suis prêt ! J'ai mis mes nouvelles chaussures pour marcher plus vite !"



"Bon ben quand faut y aller..."

"Ouais, faut y aller..."



"Allez le chien, dépêche toi. Si ça continue, ça va être de ta faute si je suis en retard !!!"



Pendant ce temps là, la Duchesse se préparait également...

"Rhalalala, ces humains. Jamais debout quand il faut. Bon, je vais m'occuper de moi même par moi même. Jamais mieux servi de toute façon !"



Les écoliers, eux, commencèrent à arriver sur place...



"J'hallucine, ils ont mis une affiche pour qu'on s'essuie les pattes avant d'entrer. De pire en pire l'école !"



"Bon ça me saoule, je vais sécher finalement !"



"Waf !"

"Ok ok, c'est bon, je vais en cours. Pffff !"



Les chats commencèrent à s'installer progressivement...



Tout en commençant à s'impatienter, aucun prof n'étant encore là...

"Pfiou, je m'endors moi à attendre comme ça !"



"Ils ont intérêt à nous donner un mot de retard !"



"Mouahahahahah ! Grave !"



"J'ai entendu un bruit je crois !"



"Chut ! Si c'est la Duchesse, on est mal !"



"C'est bon, fausse alerte ! Donc on miaulait quoi ? Ah oui, les billets de retard !"



Pendant ce temps là, chez la Duchesse...

"Bon sang ! C'est vraiment pas le moment qu'elle m'appelle elle. Je suis déjà à la bourre parce que l'humain ne s'est pas occupé de mon p'tit déjeuner !"



A l'école...

"Pfff mais qu'est ce qu'ils font ? C'était bien la peine de se lever si tôt !"



Du côté du staff, l'inquiétude commença également à monter...

"C'est vraiment pas normal ! Ils sont toujours à l'heure normalement..."



En cellule de crise...

"Bon, vous avez essayé de joindre Jean-Eudes pour savoir pourquoi il n'est pas là ?"



"Il a dit avoir été kidnappé par une femme. Mais tu sais ce que c'est avec Jean-Eudes..."



"Et la Duchesse alors ?"



"J'ai tenté d'appeler mais je suis tombé directement sur le répondeur !"



Pendant ce temps là, chez la Duchesse...

"Vite ! Vite ! Vite ! Viiiiiite ! J'suis à la bourre, bourre, bourre !"



A l'école...

"Il faut absolument trouver un plan B ! On ne va pas contenir les élèves longtemps ! Je les vois d'ici, ils commencent à s'agiter déjà."



"Si quelqu'un a une idée, c'est le moment !"



"On ne peut pas leur mettre n'importe qui. Il nous faut quelqu'un de diplômé !"



"Je ne vois qu'un chat... mais je suis vraiment pas sûr !"



"On s'en fiche, au point où on en est, ça ne peut pas être pire. Que quelqu'un aille chercher le candidat tout de suite, on fera avec !"



"J'y vais !!!"



Quelques instants plus tard, dans la salle de cours...

"On n'en peut plus, ils sont où ? C'est quoi cette rentrée ?"



C'est alors que...

"Minettes et matous, votre prof arrive !! TADAM !!"



"Quoi ? C'est une blague ???"



"Idi bonjour ! Moi apprendre vous beaucoup de choses cette année !"



"Oh mon Dieu Félin !"



Mais pour en savoir plus, il faudra patienter jusqu'au prochain épisode...



Allez ! Chalut !


Auteur : AZ






0 commentaires:

Publier un commentaire