jeudi 7 avril 2016

#TPPCTPUC - La semaine de vos chats : Notre débrief ! [Episode 66]



Hello les Chamis !

Une nouvelle semaine s'est achevée au sein du peuple félin. Et après avoir réussi à se sortir du sort d'amour qui les avait frappé, les chats ont dû reprendre le cours de leur vie, tant bien que mal. Mais avant de nous lancer dans ce récit, nous vous proposons de (re) découvrir la procédure d'envoi de vos photos, à notre page :


Alors que la semaine dernière, nos amis félins étaient sous l'emprise d'un sort chaléfique. Certains semblaient avoir plus de mal que d'autres à reprendre le dessus après tout ça...


Un peu gênés de s'être ridiculisés, à cause du sort d'amour...


Une situation qui n'échappa pas au gang des chats noirs...


Emmené par leur chef, le gang décida d'agir, pour le bien de la communauté féline...


Profitant de la relâche d'énergie de leurs congénères...


Le gang mis au point une stratégie, pour redonner goût à la vie aux félins... opérant dans la plus grande des discrétions...


Et, alors que nos amis félins tentaient de passer le temps, sans trop de volonté...


Tous reçurent un SMS...


Les invitant à la fête du siècle... Ou au moins de la semaine !


Heureux de la nouvelle, les chats se mirent en route...


Par tous les moyens possibles...


Sauf pour Chapi, qui rencontra des soucis avec sa voiture...


Arrivés sur place... Les chats furent surpris de l'étrange silence qui pouvait régner...


Ils n'entendirent pas la moindre musique qui aurait pu leur permettre de danser...


Déçu, l'un des invités s'écria...

"L'ARNAQUE ! Y a pas de fête ici !"


Et alors que la déception gagna les autres félins...


Un miaou retenti au loin...

"Poisson d'avril" 


Les chats furent surpris, et très agacés par la blague qui venait de leur être faite...


D'autant qu'ils ne trouvaient pas où se cachait le gang des chats noirs...


Heureusement, ce dernier avait tout prévu, et annonça qu'à défaut d'une fête, un repas allait être servi... Ce qui permis aux chats de retrouver leur bonne humeur...


Jusqu'à l'arrivée des plats du moins...


Et alors qu'une nouvelle déception pointait... Un nouveau miaou retenti...

"Poisson d'avril"


Non loin de là, dans les toilettes, d'autres plans s'organisaient déjà...


Et de retour à la fête qui n'en était pas une, les comploteurs découvrirent que le gang des chats noirs avaient fait livrer des pizzas... Sans doute pour se faire pardonner !


Et alors que chacun remplissait son bidon, commençant à oublier la mauvaise blague qui leur avait été faite...


Les chats décidèrent de jouer le jeu... 

"Hey les gars, vous savez quoi ?"


"Non quoi ?"


"L'autre jour, j'ai fait tomber la plante de mes humains !"


"Poisson d'avril, c'était le chien !"


Avant d'enchaîner...

"Hey, vous savez quoi ? Le chien rikiki, l'autre jour, m'a raconté une blague drôle !"


Et alors que l'information semblait en choquer plus d'un...


On entendit soudainement un nouveau...

"Poisson d'Avril !"


La journée se poursuivit ainsi, dans la difficulté de démêler le vrai du faux... entre fous rires et poissons d'avril...


Jusqu'à ce que Chapi arrive enfin à ce qu'il croyait encore être une fête, grâce à un membre du gang lui étant venu en aide...


A peine arrivé, Chapi se fit harceler de questions, car tout le monde voulait savoir pourquoi il était tant en retard...



Chapi expliqua avoir été mis en retard, au départ, à cause de son humaine qu'il avait découvert en train de faire ses griffes sur la tapisserie...


Puis à cause du fait d'être tombé en panne sur la route... ce qui laissa les félins très perplexes...


Avant de lui lancer...


"Te casse pas Chapi, on a compris, Poisson d'Avril..."


Et avant même que Chapi puisse ajouter quoique ce soit, les rires repartirent de plus belle...


Reste à savoir si la stratégie du rire, imposée par le gang des chats noirs, permettra aux chats de reprendre le cours de leur petite vie... 


Mais pour ça, il faudra patienter deux semaines, car il n'y aura exceptionnellement pas de débrief la semaine prochaine...


Poisson d'Avril !


Allez ! Chalut !



Auteur : AZ

0 commentaires:

Publier un commentaire