mercredi 31 juillet 2013

A partir de quand puis-je faire stériliser mon chat ?


Voilà une question que beaucoup se posent, à partir de quand peut on faire stériliser son chat ? 

Si la stérilisation n'a rien d'obligatoire, notons tout de même qu'elle apporte plusieurs points positifs indéniables. Evidemment, elle n'apporte pas que du bon, et on oublie parfois de le souligner. Je vais donc débuter par les points négatifs, avant de vous révéler en quoi la stérilisation peut être une bonne chose pour votre chat. 

Vous êtes le papa ou la maman d'un chat, et vous vous demandez s'il est mieux de faire stériliser votre animal ? La première chose est déjà de s'intéresser à celui-ci, en lui même. En effet, certains chats sont de nature très fragile. En prenant la décision de faire stériliser votre animal, vous prenez donc un petit risque, relativement rare, mais dont il est mieux de connaître l'existence. Pour l'avoir vécu, voici mon expérience personnelle sur le sujet. 


Points négatifs !


Il y a quelques années, j'ai adopté un chat qui était fragile, depuis sa naissance. Ainsi, lorsque l'on a décidé de le faire stériliser, nous avons découvert que sa sensibilité s'élevait bien au delà de ce que l'on pouvait imaginer jusque là. Il n'a pas fait moins de 3 abcès sur la plaie de sa stérilisation(à préciser que ce chat était un mâle). Après plusieurs semaines de douleurs et de soin pour lui, les problèmes ont alors commencés. Pabobo, de son prénom, a déclaré des calculs. Et si dans nombre de cas il s'agit là d'un problème récurent chez le chat, il est, pour certains félins, beaucoup plus grave qu'en apparence.

Les traitements ont alors commencés, et ce fut 14 mois de cauchemars, pour lui, comme pour nous. A chaque fois qu'il arrêtait son traitement, il rechutait systématiquement. Nous lui avons également fait subir une opération qui consistait à lui retirer le pénis, pour ne laisser qu'un trou, afin que les calculs ne se coincent plus dans son urètre. Une opération qui a échouée, car là encore, il a été victime de ses problèmes de cicatrisation. S'il est important de noter que Pabobo aurait, sans nul doute, déclaré ses calculs, il est très fort probable(selon plusieurs vétérinaires), qu'il ne les aurait pas connu avant plusieurs années si nous ne l'avions pas fait castrer. Ainsi, la stérilisation a accélérer un processus dont il n'aurait, de toute façon, pas échappé un jour ou l'autre. 

L'autre problème de la stérilisation est évidemment la fréquente prise de poids dont peut être victime l'animal. En effet, la stérilisation a pour tendance de calmer votre chat, et dans cette tranquillité trouvée, il n'est pas rare de constater que votre chat va prendre un embonpoint, dont parfois on peut se demander s'il s'arrêtera un jour. Je vous épargne les détails, dans cet article, de la difficulté à faire maigrir un chat, mais vous pouvez me croire, c'est loin d'être une partie de plaisir. 

Maintenant que vous connaissez ce point, passons aux points positifs, qui sont, pour le coup, beaucoup plus fréquents, et nombreux. 

Points positifs !

Il en existe chez la femelle, tout comme chez le mâle. Pour la femelle, les vétérinaires conseillent fortement la stérilisation, principalement si nous n'avons pas l'intention de lui faire mettre bas au cours de sa vie, afin d'éviter certains risques de cancer des mamelles. Chez le mâle, c'est pour éviter un problème d'un tout autre ordre qu'elle est conseillée, le marquage de territoire. 

Si vous n'avez jamais vécu avec un chat ayant pris l'habitude de marquer son territoire, vous ne pouvez qu'imaginer à moitié l'enfer que peuvent vivre leurs maîtres. Si, bien souvent, le problème se présente occasionnellement au départ, on se retrouve très vite dans un engrenage, dont il est presque impossible de sortir(malgré quelques petites solutions existantes, mais très souvent inefficaces). 
Ainsi, ne pas stériliser votre gentil matou risque de lui donner l'envie de marquer son territoire, un peu partout chez vous. Cela commence par le sol, puis le mur, cela gagne ensuite du terrain sur votre canapé, votre lit. Et parfois, ça dérape totalement sur votre téléviseur(un problème relativement résolu avec les écrans plats, Dieu merci), ou votre chaîne hifi. L'un de mes chats, après avoir usé tous ces endroits, s'en était même pris à l'aquarium de mes poissons, ou à moi directement. Il ne pouvait, également, s'empêcher d'entrer dans la chambre en frétillant franchement sur le radiateur. En plus des nombreuses heures que vous passerez à nettoyer, vous finirez par vous apercevoir que l'odeur du pipi de chat n'est pas une légende. 
Et cette odeur là, pour vous en débarrasser, il va vous falloir beaucoup de courage, et des quantités de produits en tout genre. En bref, castrer son matou peut vous éviter ce souci. A noter que si la castration est faite après que votre chat ai pris cette mauvaise habitude, elle peut se révéler inefficace dans certains cas. 

Outre le problème de l'urine, le chat non castré à la fâcheuse tendance à se montrer fugueur. Et si vous habitez en ville, cela risque fort de vous poser quelques soucis(avec la circulation et compagnie). Alors, pour éviter que votre chat s'offre des escapades du genre, il est préférable de le canaliser grâce à la castration. 

Enfin, et c'est important de le préciser, si voir sa petite femelle mettre au monde ses propres bébés peut s'avérer être un moment merveilleux, n'oublions pas qu'il existe nombre de chats qui cherchent également une famille, et qui sont déjà vivants, eux. Alors, avant de vous lancer dans l'aventure, réfléchissez bien, et plus fort encore, si vous n'en avez pas l'intention, vous avez tout intérêt à faire stériliser votre chat pour éviter les mauvaises surprises. 


En fin de compte, ce qu'il faut savoir après avoir pris en note tous ces éléments, c'est que plus tôt vous vous déciderez, plus tôt la stérilisation aura ses effets, et sera moins risquée. Si vous avez enfin pris votre décision, et que vous avez choisi de faire le grand saut, sachez que votre chat devrait être prêt vers l'âge de 6 mois. Il se peut que certains chats soient développés un peu avant, ou un peu après. Très souvent, on se fixe sur la date des premières chaleurs pour déduire que le chat est totalement développé sexuellement(bien que cela ne constitue pas une obligation). C'est alors le bon moment de se lancer.

0 commentaires:

Publier un commentaire